fbpx

Comment trouver les bons mots-clés SEO : le guide du débutant !

Recherche de mots-clés SEO - notre stratégie

Comment trouver les bons mots-clés SEO : le guide du débutant !

11 Avril 2022

Temps de lecture : 34 minutes

mots clés seo : guide pour la recherche de mots-clés

Ce guide vous explique étape par étape comment faire une recherche de mots-clés SEO en pratique – en 2022 – et identifier la difficulté pour se classer.

En inbound marketing, le référencement naturel et le travail sur les mots-clés est au cœur de votre stratégie.

Si vous avez besoin de rendre votre site plus visible sur Google et que vous ne savez pas par où commencer, vous êtes au bon endroit !

Nous allons répondre aux interrogations que nos client.e.s nous posent souvent du type :

  • Comment savoir si un mot clé est pertinent pour mon site ?
  • Combien de fois dois-je mettre mon mot clé dans mon article ?
  • Puis-je utiliser le même mot clé sur plusieurs articles ?

À la fin de cet article, vous pourrez commencer votre stratégie de référencement naturel par vous-même.

Je ne dis pas que la recherche de mot clé est simple, j’ai moi-même fait beaucoup d’erreurs…mais en fin de compte, c’est un processus assez logique et intuitif.

En débutant en SEO, je me concentrais sur la rédaction d’articles en nombre pour me placer sur des mots-clés SEO et voir comment réagissaient Google et les internautes.

J’ai réussi à me positionner sur des mots clés en première page en moins de deux mois. Sauf que…mon site devenait visible, les clients non.

Donc aujourd’hui, l’objectif de ce guide, c’est de vous montrer comment établir votre stratégie de mots-clés pour le SEO. Pour ce faire, on vous dévoile les techniques que nous avons testées et approuvées pour gagner en visibilité certes, mais aussi attirer des clients !

En somme, dans cet article, nous vous éclairons sur la définition d’une recherche de mot-clés, pourquoi c’est important, comment faire une recherche de mots-clés, et comment choisir les bons mots clés pour votre site.

Ce guide recherche de mots clés SEO pour débutants couvrira :
    Add a header to begin generating the table of contents
    Scroll to Top

    C’est quoi la recherche de mots-clés SEO ?

    La recherche de mots clés, c’est une technique pour trouver et analyser les termes de recherche que les internautes tapent dans les moteurs de recherche. L’intérêt pour le marketing digital est d’utiliser ces données pour l’optimisation des moteurs de recherche (SEO).

    La recherche de mots-clés permet de découvrir les requêtes à cibler, la popularité de ces requêtes, connaître la difficulté de classement, etc.

    Pourquoi c’est important ? Une bonne recherche de mots-clés est le facteur n°1 qui influence la quantité de trafic que votre site peut obtenir et donc… la vitesse à laquelle vous pouvez vous classer et combien de clients vous pouvez trouver.

    Pourquoi faire une recherche de mots clés ?

    La recherche de mots-clés en SEO fournit des informations précieuses sur les expressions (alias “mots-clés”) que les internautes utilisent dans les moteurs de recherche comme Google.

    Le but est d’optimiser vos contenus autour de ces mots-clés stratégiques et de positionner votre site sur ces termes dans les moteurs de recherche. Cette stratégie de contenu efficace va vous permettre de gagner plus de trafic et des clientes potentielles. Et pour gagner du temps, on va cibler ces recherches.

    En résumé, si un internaute cherche une solution à laquelle nous avons la réponse, nous voulons faire en sorte qu’il tombe sur nous. On va se renseigner sur les expressions qu’il utilise pour trouver une solution et on va les utiliser pour qu’il tombe sur nous.

    Ensuite, tous les contenus que vous créez sur votre site doivent être organisés et optimisés autour d’un mot-clé spécifique et vous allez placer ce mot-clé à des endroits stratégique de votre article.

    Ainsi, la recherche de mots clés permet de mieux comprendre votre marché cible, la manière dont il recherche votre contenu, vos services ou vos produits.

    Par exemple, la recherche par mots clés donne des données de recherche spécifiques comme :

    • Que recherchent les gens ?
    • Combien de personnes recherche cette information ?
    • Dans quel format les internautes préfèrent ces informations ?

    Grâce à ces informations, vous pouvez notamment créer du contenu qui intéresse réellement votre public cible.

    Les avantages d’une recherche de mot-clés SEO pertinents :

    Attirer des prospects qualifiés : 

    En identifiant les mots-clés les plus adaptés au contenu que vous publiez, vous attirerez plus de trafic sur votre site internet, vous augmentez votre visibilité sur les moteurs de recherche et votre portefeuille de client potentiels s’agrandit.

    Conclure plus de ventes :

    En comprenant mieux les habitudes de recherches et le besoin d’information de votre cible, vous pouvez mieux répondre à ce besoin et les convaincre d’acheter chez vous.

    Comprendre mieux les besoins de vos personas et trouver des opportunités de marché :

    Le volume de recherche d’un mot clé donne une bonne idée des tendances sur votre secteur d’activité. En observant les tendances de recherche sur votre niche d’activité, vous allez aussi découvrir des opportunités de services ou produits qu’il serait opportun de développer. Au contraire, vous pourriez vous rendre compte que l’engouement pour un produit est en chute libre. Le SEO donne des infos précises sur les tendances des consommateurs.

    C’est ce que l’on appelle l’inbound marketing, on crée du contenu autour de ce que les gens veulent découvrir et on laisse le public venir à nous.

    La recherche de mots clés présente donc de nombreux avantages et cet article va vous donner des outils et des stratégies pour trouver les bons mot-clés SEO.

    Quels sont les critères de recherche de mot clés ?

    Il y a trois éléments principaux auxquels il faut prêter attention lors de la recherche de mots clés.

    Le volume de recherche mensuel

    Cela semble un peu évident, mais on cherche à se positionner sur des mots clés qui sont recherchés. Si personne ne cherche notre mot clé, c’est bien d’être en première page, mais personne ne va venir sur notre site.

    Pertinence

    Le mot clé doit être pertinent par rapport au contenu que vous proposez et être considéré comme la meilleure réponse à la recherche. Si vous écrivez un contenu de moindre qualité par rapport à l’existant, pourquoi Google vous classerait-il avant ?

    Autorité

    Google accordera plus de poids aux sources qu’il juge légitime et crédible pour parler du sujet, c’est ce que l’on appelle l’autorité. Pour en juger, il se base sur la qualité de votre contenu, mais également sur la promotion externe à votre site via les liens qui renvoie vers votre site (réseaux sociaux, autres sites d’autorité notable dans votre domaine/ sur votre sujet...). Si les premiers résultats de recherches sur votre mot clé sont des sources de haute autorité (telles que le monde.fr ou service-public.fr) vous allez avoir du mal à rivaliser.

    Donc on recherche des mots clés par leur popularité, l’intention et la concurrence !

    Résumé

    Combien de personne cherche ce mot clé ?

    Quelle est l’intention derrière la recherche ?

    Est-ce que j’ai une chance de doubler les premiers résultats de recherche actuels ?

    Les 8 types de mots-clés SEO (et pourquoi ils sont importants)

    En référencement naturel, on distingue 8 grands types de mots-clés SEO qui ont des caractéristiques différentes.

    Il y a d’ailleurs d’autres typologies de mots-clés, mais restons concentré sur l’essentiel !

    On catégorise les mots-clés par leur longueur, leur volume, leur précision et l’intention.

    1. Les mots-clés génériques (mots-clés d’en-tête).
    2. Les mots-clés de moyenne traîne
    3. Les mots-clés de longue traîne
    4. Mots-clés informatifs
    5. Mots-clés de navigation
    6. Mots-clés commerciaux
    7. Mots-clés transactionnels
    8. Mots-clés SEO local

    Les mots-clés génériques : Un seul mot, volume de recherche élevé (plus de 1500 recherches mensuelles), mais une forte concurrence. Par exemple : “Tapis” ou “Voyage”. Si vous débutez en SEO, ne privilégiez pas ces mots-clés, car c’est difficile de se placer dessus et l’intention de l’utilisateur est trop vague pour espérer convertir.

    Les mots-clés de moyenne traîne : Deux ou trois mots, volume de recherche moyen (entre 500 et 1500 recherches mensuelles), plus spécifique et moins concurrentiel. Par exemple “Retraite yoga surf”. Vous aurez plus de chance de vous positionner, car la concurrence sera moins élevée et l’intention de recherche est plus claire, donc vous pouvez plus facilement attirer des prospects qualifiés.

    Les mots-clés de longue traîne : Plusieurs mots, en général quatre ou cinq mots, petit volume de recherche (entre 30 et 500 recherches mensuelles), très précis et concurrence modérée. Ce sont ceux que l’on va privilégier, car ils sont moins compétitifs, on va chercher à cumuler le trafic, qui est plus opportun pour convertir notre audience puisque le sujet est bien spécifique. Par exemple “comment sécuriser mon site WordPress” ou “formation marketing digitale certifiante Montpellier”.

    C’est important de comprendre cela ainsi dans votre sélection de mots-clés SEO, et à priori si vous êtes débutant, vous pouvez déjà laisser de côté les mots-clés génériques et vous concentrer sur les mots-clés de moyennes et longues traînes.

    Ainsi, vous n’allez pas juste vous positionner sur Google, mais vous aller attirer ce que l’on appelle un trafic qualifié, i.e des visiteurs qui peuvent devenir des clients.

    Or vous n’êtes pas une grande agence média, ce qui vous intéresse, c’est d’avoir plus de clients, right ?

    Définir l’intention de recherche derrière les mots-clés

    Maintenant, derrière vos mots-clés cibles, c’est important de considérer l’intention de recherche.

    D’ailleurs, c’est ce qui fait la force du SEO, on connaît l’intention de recherche et on crée du contenu pour y répondre. Techniquement, on ne peut pas se planter. Si un internaute tape “webdesigner wordpress”, on va répondre à ça, on ne va pas lui proposer une galerie d’art à Paris pensant qu’il a une sensibilité artistique. Versus les réseaux sociaux ou on suggère des contenus à des inconnus qui sont potentiellement intéressés, mais qui n’ont rien demandé.

    Cela va vous permettre d’aller à l’essentiel et de vous concentrer sur certains types de mots-clés qui vont avoir un réel impact pour votre business.

    Vous allez voir, c’est du bon sens et de la logique, pas besoin d’être un.e expert.e SEO pour faire un bon choix des mots clés.

    Pour construire votre stratégie autour de l’intention, vous devrez commencer par une recherche de mots clés qui prend en compte les différents types de mots clés.

    Alors, quelles sont les différentes intentions derrière les mots-clés ?

    En référencement naturel, il existe 4 catégories de mots-clés pour classer l’intention :

    Mots-clés informatifs : internautes à la recherche d’une réponse à une question spécifique ou d’informations générales.

    Les mots-clés informatifs ont généralement un volume de recherche important, mais n’apportent pas de conversions, puisque les internautes recherchent simplement des informations.

    Exemples de mots clés informatifs :

    • “différence entre marketing inbound et marketing outbound”
    • “définition mot-clé informatif”
    • “comment faire une liste de mots-clés”

    C’est facile à reconnaître, souvent ils sont associés à des mots interrogatifs tels que “comment” ou “qu’est-ce que”. Ils sont utiles pour éduquer votre audience et montrer votre expertise et acquérir du trafic sur votre site.

    Mots-clés de navigation : internautes ayant l’intention de trouver un site ou des pages web spécifiques.

    C’est lorsque l’internaute tape le nom d’une marque ou entreprise dans Google.

    Exemples de mots clés de navigation :

    • Blog My Digital Boost
    • Spotify
    • Où est situé My Digital Boost

    Il s’agit d’internautes qui connaissent déjà la marque ou le produit et souhaitent déjà accéder aux services, produits ou localisation physique de l’entreprise.

    Ces mots clés peuvent être utiles si la marque est populaire afin qu’un concurrent ne prenne pas la première place en parlant de vous.

    Mots-clés commerciaux : internautes cherchant à rechercher des marques ou des services.

    Ces mots-clés sont liés à une recherche de produit ou service spécifique. C’est lorsqu’un internaute souhaite des informations supplémentaires avant d’acheter, soit en comparant le produit, soit en cherchant des offres différentes, soit en lisant les avis ou informations pratiques.

    Exemples de mots clés commerciaux :

    • Comparaisons Formations SEO
    • Avis Thèmes WordPress My Digital Boost
    • WP Astra vs Hello Elementor

    Il y a une intention d’achat, ce sont donc des opportunités précieuses pour convertir des internautes en clients.

    Mots-clés transactionnels : internautes ayant l’intention d’effectuer une action ou un achat.

    Il s’agit là des mots-clés SEO avec la plus grande intention d’achat immédiat.

    Ces mots clés contiennent en général des mots liés à une action d’achat comme “à vendre” “acheter” “s’inscrire”. Généralement, ces mots clés sont ciblés par les publicités payantes notamment “Google Shopping”.

    Exemples de mots clés transactionnels :

    • Inscription retraite yoga Bali
    • Coach professionnel Montpellier
    • Acheter une table de massage
    • Centre de méditation à proximité
    • Tapis de yoga antidérapant mandala terracotta

    En principe, l’internaute s’est déjà renseigné et il est décidé à effectuer un achat ou une action spécifique. Ils sont donc précieux, car vous pouvez capter la personne en fin de cycle d’achat. On va également miser dessus dans le cadre d’une campagne PPC (publicité payante).

    Les mots-clés peuvent être très spécifiques à un produit par ailleurs. Par exemple, l’utilisateur à fait ses recherches sur les différentes spécialités d’un thérapeute et une fois son choix affiné, il va entrer un mot-clé type “hypnothérapeute sophrologue montpellier”

    Mots-clés SEO local  : le chercheur souhaite trouver quelque chose localement, comme un café, un médecin ou une salle de concert à proximité.

    Le type d’intention attribué à un mot-clé peut vous indiquer si un internaute cherche à acheter quelque chose bientôt, à se renseigner ou à recueillir des informations.

    Comment déterminer l’intention ?

    Honnêtement, les outils qui peuvent vous donner des indications sont moins efficaces que… votre bon sens.

    Une étape importante dans le processus de recherche de mots clés consiste à étudier le paysage SERP pour le mot clé que vous souhaitez cibler afin d’obtenir une meilleure évaluation de l’intention du chercheur. Si vous voulez savoir quel type de contenu votre public cible souhaite, regardez les SERPs !

    Google a évalué de près le comportement de milliers de milliards de recherches dans le but de fournir le contenu le plus recherché pour chaque recherche par mot-clé spécifique.

    Les pièges à éviter pour trouver les bons mots-clés

    Avant de vous lancer, je vais vous donner ici les erreurs que je rencontre souvent lors d’une recherche de mots-clés.

    Si je dois vous donner un conseil ici, c’est ne vous limitez pas à ce que vous vendez et mettez-vous dans la peau de vos clients.

    Pour vous donner des exemples concrets, voici les pièges que j’observe très couramment et de courtes études de cas.

    Les trois erreurs que je vois souvent sont :

    • Se tromper de cible

    Notamment en oubliant à qui vous vous adressez et comment votre cible cherche l’information.

    Typiquement, un avocat qui fait un article sur un nouveau décret sur la réglementation des ventes de produit numérique, il va choisir un mot-clé type “garantie légale conformité produit numérique” avec un jargon que seul un autre avocat va comprendre. Il n’attirera que du trafic d’autres avocats, alors qu’il cherche à être visible de clients. Tandis que son potentiel client ne connaît pas les termes juridiques et il va saisir des questions bien plus simples. Par exemple, je vais plutôt saisir “comment vendre formation en ligne légalement”.

    Ils vont effectivement augmenter le trafic sur leur site, mais les visiteurs seront des avocats, pas des clients potentiels.

    Intéressant pour la visibilité sur du long-terme, car leur site va pouvoir être mieux référencé, mais pas pertinent pour trouver des clients dans les prochains mois.

    • Ne pas analyser l’intention

    Par exemple, vous êtes coach.e et vous utilisez l’Ikigai comme outil. Le volume de recherche est intéressant, vous faîtes un article dessus. Super, vous allez avoir des visites d’internautes curieux de cet outil, mais il ne sont pas à la recherche d’un.e coach.e. En revanche, votre cible va peut-être avoir tendance à saisir un mot-clé type “comment trouver ma voie professionnelle”. Vous pourrez parler de l’Ikigai, mais, il y a plus de chance que l’intention derrière cette recherche soit d’être accompagné par un professionnel.

    • Ne parler que de votre produit ou vos services

    Par exemple, vous avez un site e-commerce de tapis de yoga et vous ne vous concentrez que sur des mots-clés SEO commerciaux : “acheter tapis yoga” “meilleur tapis de yoga” “tapi de yoga pas cher”. Alors que vous pourriez aussi couvrir “comment bien choisir son tapis de yoga” “comment nettoyer mon tapis de yoga” “meilleur tapis de yoga pour extérieur”.

    Résultat, vous aller retenir l’attention du lecteur, car il comprend que vous savez de quoi vous parler, cela donne de la crédibilité à ce que vous vendez, il y a de forte chance qu’il devienne acheteur.

    Concrètement, on cherche à comprendre si suivant le mot clé, l’internaute cherche à acheter ou à se renseigner et quelle cible on va attirer avec ces termes.

    Résumé

    Il faut retenir trois choses :

    • Diversifier vos types de mots-clés
    • Vous mettre à la place de votre client
    • Créer du contenu qui a de la valeur pour votre client

     

    C’est l’heure de passer à la création de votre première liste de mots-clés SEO pertinent pour votre activité !

    Comment trouver des mots-clés efficaces en 5 étapes ?

    Je vais vous présenter un processus de recherche de mots clés que vous pouvez suivre pour vous aider à établir une liste de termes-clés pertinents que vous devriez cibler.

    De cette façon, vous serez en mesure d’établir et d’exécuter une stratégie de mots clés solide qui vous aidera à être trouvé pour les termes de recherche qui vous intéressent réellement.

    Étape 1 | Faites une liste de sujets thématiques

    Ce peut être les sujets qui reviennent le plus dans les conversations de vente. Mettez-vous à la place des acheteurs, quels sujets pourraient-ils rechercher pour lesquels vous aimeriez que votre entreprise soit trouvée ?

    Si vous étiez My Digital Boost par exemple, vendant des prestations et formations sur des outils digitaux, vous pourriez avoir des thématiques comme :

    “Thème WordPress”(4,4K)

    “référencement naturel” (5,4K)

    “formation seo” (1,9K)

    ”copywriting” (5,4K)

    “web design” (14,8K)

    Le chiffre entre parenthèse est le volume de recherche mensuel de chaque mots-clés. Cela permet déjà d’évaluer l’importance du sujet pour notre audience. Ensuite, on va chercher les sous-thèmes associés à ce mot clé.

    Pour en savoir plus sur ces sous-thèmes, nous passons à l’étape 2!

    Étape 2 | Brainstormez les questions de vos personas

    Maintenant que vous avez quelques thématiques sur lesquels vous souhaitez vous concentrer, il est temps d’identifier certains mots-clés qui entrent dans ces groupes.

    Le meilleur scénario serait 4 thématiques avec 10 mots-clés chacun.

    Pourquoi ?

    En faisant cela, vous pouvez voir quelles thématiques vont vous rapporter le plus de trafic. Certains sujets finiront par être plus lucratifs que d’autres et en étalant votre contenu, vous pouvez observer et capitaliser dessus au lieu de mettre tous vos œufs dans le même panier.

    Visez au moins 10 mots-clés par thématique dans un premier temps. Bien sûr, allez plus loin que 10 si vous le pouvez, mais cela devrait être le minimum. Si vous avez du mal à en trouver plus de 10 mots-clés sur votre sujet, ce n’est probablement pas une bonne idée de chercher à couvrir ce sujet.

    Réfléchissez à la manière dont vous pouvez lier vos offres à vos mots clés ! Enfin, si vous voulez vraiment aller plus loin, n’oubliez pas de réfléchir à la façon dont vous allez connecter ces mots-clés à vos produits ou services.

    Portez une attention particulière aux mots clés que vous pouvez naturellement associer à des offres très rémunératrices et essayez de les hiérarchiser.

    C’est formidable d’avoir des centaines de mots-clés à faible concurrence, mais si vos lecteurs ne sont pas des potentiels clients, est-ce que ça vaut la peine ?

    À cette étape, on va préciser les expressions de mots clés pour lesquelles vous pensez qu’il est important de se classer dans les SERP (pages de résultats des moteurs de recherche). En effet, votre client cible effectue probablement des recherches pour ces termes spécifiques.

    Par exemple, nous avons un tableau composé de 4 colonnes :

    • Le service ou produit que vous proposez
    • Les motivations d’achat de vos personas
    • Les questions qu’ils se posent vis-à-vis de ce service/produit (avant et après achat)
    • Quel contenu peut aider notre service/produit à se vendre et notre persona à se décider ?

    Par exemple, dans notre cas, pour la thématique “Thème WordPress”

    Notre produit : Thèmes WordPress

    Motivation d’achat : “Lancer un site internet rapidement”

    Problème : “Quelle plateforme choisir”

    Contenu : “Comparatif Wix ou WordPress”

    Autre exemple pour une thématique “Rédaction SEO”

    Service : formation seo

    Motivation d’achat : “Gagner en visibilité sur Google”

    Problème : “Comment écrire des contenus pour le seo”

    Contenu : “Guide pour rédiger efficacement du contenu seo”

    Le but de cette étape est d’éviter de partir dans tous les sens et d’oublier l’intention de recherche et de vente dans votre recherche de mots clés. C’est souvent le piège !

    Vous voulez vous assurer d’être trouvé.e pour des termes qui soutiennent votre stratégie de communication et commerciale.

    Répétez cet exercice pour autant de thématiques que vous avez. Et rappelez-vous, si vous rencontrez des difficultés pour trouver des termes pertinents, vous pouvez toujours vous diriger vers vos clients ou vos commerciaux. Demandez-leur quelles expressions ils utilisent lorsqu’ils cherchent vos services ou produits. Ce sont souvent d’excellents points de départ pour la recherche de mots clés.

    Si votre site web est déjà existant, une autre façon intelligente de trouver des idées de mots clés consiste à déterminer pour quels mots clés votre site internet est déjà trouvé. Pour ce faire, vous aurez besoin d’un logiciel Web Analytics comme Google Analytics ou Google Search Console.

    Explorez les sources de trafic de votre site Web et parcourez votre onglet performance et recherche organique pour identifier les mots clés que les internautes utilisent pour arriver sur votre site.

    Étape 3 | Rechercher des termes de recherche liés sur Google.

    Qui de mieux que Google pour vous donner des suggestions de mot-clés !

    Recherches associées

    Vous pouvez taper votre thématique sur le moteur de recherche et ensuite aller consulter la section “Recherches associées” en bas de la page des résultats de recherche Google.

    Prenons exemple sur la thématique “Rédaction SEO”. Je tape cela dans Google, et en bas de page, Google me suggère :

    Je me retrouve avec des nouvelles idées de mots-clés associés à celui que je viens d’entrer.

    Là je me pose la question de l’intention et de l’intérêt pour mes clients et je retiens notamment “conseil rédaction seo”.

    Hop, je copie ce mot-clé et je le mets dans la barre de recherche Google.

    Autres questions posées

    Cette fois, je peux aussi regarder du côté des “Autres questions posées”, cela va me donner des suggestions de sujets, de mots-clés à longue traîne.

    Et vous pouvez répéter cette technique encore et encore pour voir les termes liés à votre thématique et ce qui revient souvent.

    C’est une super méthode pour vous assurer que vos mots-clés sont pertinents car les algorithmes de Google ont déjà travaillé pour vous et analysé quelle était l’intention de recherche derrière un mot-clé.

    Vous pouvez aussi consulter les suggestions données dans la barre de recherche Google lorsque vous écrivez.

    Extraits de paragraphe (extraits optimisés)

    Les extraits en vedette, ou extraits de paragraphe, sont de courts extraits de texte qui apparaissent en haut des résultats de recherche Google pour des réponses rapides aux requêtes de recherche courantes. Comprendre l’intention du chercheur et fournir des réponses succinctes et concises peut aider à remporter le placement.

    Extraits de liste

    Les extraits de liste, ou listicles, sont des extraits créés pour les articles décrivant les étapes à suivre du début à la fin – souvent pour des recherches « Comment faire ». Faire des messages avec des instructions et un formatage directs et clairs, (notamment structuré sous forme de liste numérotée) peut aider à gagner ce placement.

    Extraits vidéo

    Les extraits vidéo sont de courtes vidéos que Google affichera en haut d’une page de requête de recherche à la place des extraits de texte. La publication d’une vidéo à la fois sur YouTube et sur votre site Web peut vous aider à gagner ce placement si elle est taguée dans les mots clés ciblés que les internautes recherchent.

    Étape 4 | Étudier les mots-clés de vos concurrents

    Vos concurrents sont une mine d’or d’information pour trouver des mots-clés.

    En effet, s’ils ont réussi à se placer en première page de Google sur un mot clef générique, c’est qu’ils ont une stratégie de référencement naturel dont vous pouvez vous inspirer.

    Trouvez les bons concurrents

    Il s’agit ici de vos concurrents en ligne sur une expression-clé et non de vos concurrents hors ligne. Je le précise, car j’ai souvent des clients qui perdent du temps à analyser le site de leurs concurrents directs.

    Par exemple, vous êtes coach en immobilier, admettons vous tapez donc dans la recherche “coach immobilier”. Voici le résultat :

    Clairement, ça saute aux yeux, le site “regionsjob”, ce n’est pas un concurrent direct hors ligne, par contre il est premier dans la recherche sur ce mot-clé que vous convoitez. Cliquez et allez-voir les mots-clés qu’ils utilisent. Si Google considère que c’est le meilleur résultat, c’est qu’il a ratissé le sujet, on va étudier ces mots-clés et ajouter à notre liste ceux qui sont pertinents pour nous.

    Espionnez la compétition sur une localité plus concurrentielle

    Une autre astuce consiste à regarder la concurrence sur une localité plus concurrentielle que la vôtre.

    Par exemple, vous êtes photographe de mariage à Montpellier ?

    Plutôt que de regarder les résultats de recherche pour “photographe mariage montpellier”, essayez “photographe mariage paris”. La concurrence est plus dense sur Paris, ceux qui arrivent à se placer dans les premiers résultats de recherche ont dû redoubler d’effort et peuvent vous faire gagner une longueur d’avance.

    (D’ailleurs, soit-dit en passant, ne négligez pas le SEO local, créez une page Google My Business et ajoutez la localité de vos prestations.)

    Par exemple, si vos prestations sont majoritairement en présentiel et que vous êtes coach à Montpellier, le mot-clé de votre page “À propos” pourrait être “coach professionnel montpellier”.

    Ubersuggest pour analyser les mots-clés de la concurrence

    Cet outil a été créé par Neil Patel, qui a monté un empire de contenu sur le marketing digital.

    Ubersuggest permet aussi de trouver ses mots-clés à partir des suggestions de recherche Google, mais nous on l’utilise surtout pour espionner la concurrence.

    Si par exemple vous avez un blog sur la rédaction web, vous regardez les premiers résultats de recherche, en dessous des liens sponsorisés (les annonces Google Adwords) et voici la méthode :

    Je vois que Rédacteur est mon principal concurrent.

    Sur Ubersuggest, je vais entrer le site du Rédacteur dans la barre de recherche en m’assurant que le pays sélectionné est “France”.

    Ensuite, descendez la page et vous allez voir une liste des pages les plus visitées.

    Ce rapport nous montre toutes les pages les plus visitées de votre concurrent, qui est positionné sur cette thématique qui vous intéresse.

    Ce sont les pages qui ramènent le plus de trafic sur leur site et qui sont les mieux classées sur Google.

    Cliquez sur le bouton “tout voir” d’une de ces pages et vous allez voir s’afficher une liste de mots-clés.

    Ensuite on ne va retenir que les mots-clés qui sont pertinents pour votre activité et qui génèrent du trafic vers cette page.

    Une autre astuce est de taper votre mot-clé dans l’onglet “idées de mots-clés” puis vous allez voir s’afficher les pages les mieux classés pour ce mot clé.

    L’avantage, c’est que vos concurrents ont fait des tests, vous pouvez voir le résultat de leurs tests et aller à l’essentiel en fonction de ce qui fonctionne pour eux. Vous gagnez un temps fou et vous arrêtez de jouer aux devinettes !

    Le bémol, c’est que vous avez un nombre limité à 3 recherches par jour dans sa version gratuite.

    Donc soit vous prenez les 7 jours d’essai gratuits et vous vous concentrez sur votre SEO pendant ce laps de temps.

    Étape 5 | Utilisez les outils de recherche de mots clés gratuits à votre avantage.

    Il existe de nombreux outils SEO, mais l’idée de cet article n’est pas que vous deveniez référenceur web demain. De ce fait nous allons nous concentrer sur des outils gratuits et des techniques simples pour trouver et choisir des mots-clés pertinents.

    1) Keyword Everywhere

    Keyword Everywhere est selon moi le meilleur outil gratuit de recherche de mots-clés.

    Son avantage ?

    Il vous donne des idées de mots-clés SEO basées en correspondance avec les expressions-clés que vous avez tapées sur Google.

    Et vous avez juste à télécharger l’extension “Keyword Everywhere” sur Google Chrome.

    Maintenant, lorsque vous ferez une recherche Google, vous verrez s’afficher une liste d’idées de mots-clés directement issus des résultats de recherche Google.

    Ils ont aussi une fonctionnalité de recherche de mots-clés SEO longue-traîne intéressante, il vous suffit de cliquer à droite sur “find long-tail keywords for”…”.

    Cela vous donnera également des données sur ces mots-clés comme le volume de recherche mensuel, l’évaluation de la difficulté pour se positionner et la tendance de recherche sur la durée.

    2) Keyword Surfer

    Keyword Surfer est aussi générateur de mots-clés gratuit efficace.

    Ces fonctionnalités sont semblables au précédent et vous donne une liste de mots-clés associés. L’avantage, c’est qu’il vous donne les termes-clés similaires et le degré de similarité.

    C’est intéressant pour choisir le terme le plus recherché parmi les variations de mot-clés possibles.

    C’est aussi important pour avoir une meilleure idée du volume de recherche réel en cumulant les termes similaires.

    Par exemple, ici, le mot-clef “rédaction seo” à un volume de recherche mensuel de 210. Mais si je cumule tous les termes connexes sur le sujet, on est à plus de 3000. C’est donc un sujet intéressant à aborder.

    Et là, peut-être que je vais découvrir qu’il y a un terme proche auquel je n’avais pas pensé qui cache la même intention de recherche, mais qui est plus employé par les internautes. Je vais peut-être privilégier ce mot-clef. Par exemple ici “rédaction web” plutôt que “rédaction seo”.

    3) Answer The Public

    Answer The Public génère une liste de mots-clés liés à votre requête, qui sont recherché par les utilisateurs sur Google.

    C’est ultra pratique pour segmenter vos mots-clés SEO et clarifier l’intention de l’utilisateur.

    Ça permet de comprendre quelles sont les questions des internautes grâce à

    Prenons par exemple “référencement google” (assurez-vous de choisir le pays France et la langue française).

    Vous allez pouvoir compléter votre liste de mots-clés et les questions les plus posées sur votre thématique n’auront plus de secrets pour vous.

    Plus le point est vert foncé, plus le nombre de recherches sur ce mot-clé est conséquent.

    4) Autres outils SEO pour aller plus loin

    Pour les plus avancés, voici d’autres outils utiles pour chercher des mots-clés et analyser le positionnement de vos concurrents sur ces mots-clefs :

    • SEMrush
    • Ahrefs
    • Google Keyword Planner
    • SECockpit
    • Moz
    • KeywordTool.io KWFinderName

    Si vous deviez n’en retenir qu’un, je vous conseille d’investir dans SEMrush.

    C’est l’outil principal que nous utilisons et les fonctionnalités sont ultra performantes. En plus d’une base de donnée incroyable, l’interface est ultra-intuitive.

    Je ne le conseille pas à quelqu’un qui démarre en SEO, car vous risquez de vous perdre dans la masse d’informations disponible, or ici on cherche à ce que vous vous lanciez rapidement et efficacement.

    À moins qu’à la lecture de cet article, vous ayez envie de changer de métier pour devenir consultant SEO. Mais j’en doute.

    Le prix de SEMrush est de $119.95/mois et honnêtement, c’est plus pour des référenceurs web qu’un entrepreneur ou une PME.

    Lorsque vous aurez plus de budget ou de temps pour améliorer votre référencement, il y a de fortes chances que vous ayez envie de déléguer au minima l’aspect stratégie de contenu à un pro.

    Comment sélectionner les mots-clés qui vont aider votre référencement naturel et vous rapporter des clients ?

    Il est temps de passer à votre sélection de mots-clés SEO !

    À priori, vous devez maintenant avoir une liste d’idée de mots-clés plutôt conséquente à ce stade.

    L’objectif n’est pas de créer du contenu sur tous les mots-clés que vous avez trouvé.

    Alors comment allez-vous trier, hiérarchiser et prioriser vos mots-clés ?

    Voici notre méthode pour sélectionner les mots-clés SEO qui vont vraiment améliorer le référencement naturel de votre site ou blog, tout en venant soutenir votre prospection commerciale !

    1) Analyser le volume de recherches mensuelles des mots-clés

    C’est l’indicateur que l’on va regarder en premier. Il nous donne une idée de la popularité de la requête en nous indiquant le nombre d’internautes qui tape cette recherche chaque mois.

    Cela va dépendre de votre secteur d’activité. Par exemple “cours de yoga” 9900 recherches par mois, alors que le volume de recherches mensuelles de “formation seo” n’est que de 1900.

    Il y a plus de personnes intéressées par le yoga que le SEO.

    Donc je ne peux pas vous donner une idée d’un volume de recherche idéal à cibler, ça dépend de votre industrie.

    Pour déterminer si le volume d’un mot clé est élevé ou faible, vous allez comparer l’ensemble des mots-clés que vous avez trouvés.

    Personnellement, si le mot-clé à un volume de recherche de 10, je laisse de côté. Je vérifie tout de même s’il y a des variations de mon mot-clé principal.

    Peut-être qu’il y a 20 personnes qui cherchent la même chose en tapant 5 mots-clés légèrement différents, auquel cas j’ai déjà un potentiel de 100 recherches mensuelles.

    A contrario, si le volume est très élevé, il y aura plus de concurrence, donc je ne vais généralement pas sélectionner un mot-clé s’il me semble trop générique et inaccessible.

    2) Analyser l’intention lors de la recherche de mots-clés SEO

    Comme je l’ai dit précédemment, l’intention de l’utilisateur est un facteur crucial pour vous classer dans les moteurs de recherche comme Google et surtout que ce soit efficace pour votre trouver des clients.

    Après tout, c’est assez logique, vous cherchez, vous aussi, à résoudre les problèmes de vos clients. D’ailleurs, soit-dit en passant, vous gagnez du temps, car le contenu que vous créez est une ressource pour votre activité et vos clients.

    Vous aller gagner en visibilité certes, mais vous allez aussi gagner du temps sur la relation avec vos clients et la prospection commerciale :

    • Plus besoins de répondre aux questions fréquentes de vos clients – dirigez-les sur votre site
    • Les personnes qui vont faire appel à vous ont compris ce que vous faisiez et peuvent décider si vous êtes la bonne personne pour les aider
    • Vous pouvez créer une communauté digitale et par la suite diversifier vos revenus avec des produits numériques
    • Vous pourrez un jour combiner vos contenus dans un ebook s’il y a une forte valeur ajoutée

    J’en passe, les avantages sont nombreux.

    Donc, à ce stade, vous avez une liste de mots-clés SEO consistante, maintenant vous allez pouvoir sélectionner ceux qui sont pertinents.

    Il est facile de prendre des mots-clés pour leur valeur nominale, et malheureusement, les mots-clés peuvent avoir de diverses significations sous-jacentes.

    Faîtes très attention à la façon dont vous interprétez les mots-clés que vous ciblez.

    Pour vérifier quelle est l’intention d’un utilisateur dans un mot-clé, c’est une bonne idée d’entrer simplement ce mot-clé dans un moteur de recherche vous-même, et de voir quels types de résultats apparaissent. Assurez-vous que le type de contenu Google est étroitement lié à ce que vous avez l’intention de créer pour le mot clé.

    En règle générale, plus vous êtes sur des mots-clés moyenne ou longue traîne, plus l’intention va être claire.

    Par exemple, vous essayez de vous placer sur “référencement naturel”, l’intention peut-être floue. Est-ce que les internautes cherchent une agence seo ? Est-ce qu’il cherche ce que cela veut dire ? Est-ce qu’ils cherchent des outils ? Sont-ils des clients potentiels d’une agence web ou bien quelqu’un qui souhaite se former en tant que consultant seo ?

    Alors que “Comment faire du référencement naturel sur Google ?”, c’est plus clair, l’internaute cherche une méthode pour référencer un site.

    3) Diversifiez vos types de mots-clés SEO

    Il est important de vérifier que vous avez un mélange de termes principaux et de termes longs, car cela vous donnera une stratégie de mots clés bien équilibrée avec des objectifs à long terme et des gains à court terme.

    En effet, les termes principaux sont généralement recherchés plus fréquemment, ce qui les rend souvent (pas toujours, mais souvent) beaucoup plus compétitifs et plus difficiles à classer que les termes à longue traîne. 

    Pensez-y : sans même rechercher le volume ou la difficulté de recherche, pour lequel des termes suivants, pensez-vous qu’il serait plus difficile de se classer ?

    • Comment rédiger pour le web ?
    • Rédaction web

    Si vous avez répondu #2, vous avez tout à fait raison. 

    Mais ne vous découragez pas. Alors que les termes principaux affichent majoritairement le plus grand volume de recherche (ce qui signifie un plus grand potentiel pour vous envoyer du trafic), franchement, le trafic que vous obtiendrez du terme « comment rédiger pour le web » est souvent plus souhaitable.

    Pourquoi ?

    Parce que quelqu’un qui recherche quelque chose de spécifique est probablement un internaute beaucoup plus qualifié pour votre produit ou service (en supposant que vous êtes dans la formation en rédaction web) que quelqu’un qui recherche quelque chose de vraiment générique.

    Et puisque les mots-clés à longue traîne ont tendance à être plus spécifiques, il est généralement plus facile de dire ce que les personnes qui recherchent ces mots-clés recherchent assurément. Quelqu’un qui recherche le terme principal « rédaction web », d’autre part, pourrait le rechercher pour une multitude de raisons sans rapport avec votre entreprise.

    Vérifiez donc vos listes de mots clés pour vous assurer que vous disposez d’un mélange équilibré de termes principaux et de mots clés à longue traîne. Vous voulez certainement des gains rapides que les mots-clés à longue traîne vous permettront, mais vous devriez également essayer de réduire les termes principaux plus difficiles sur le long terme.

    Comprenez l’équilibre entre les termes qui pourraient être un peu plus difficiles en raison de la concurrence, par rapport aux termes un peu plus réalistes. Cela vous aidera à maintenir un équilibre similaire à celui que permet le mélange de termes à longue traine et de termes principaux. N’oubliez pas que l’objectif est de se retrouver avec une liste de mots clés qui offrent des gains rapides, mais qui vous aident également à progresser vers des objectifs de référencement plus importants et plus difficiles.

    4) Analyser les 5 premiers concurrents en première page

    Prenez le réflexe de regarder les 5 premiers résultats qui sont positionnés sur votre mot-clé.

    Si vous voyez que les premiers résultats sont des médias de taille type Forbe ou Wikipédia, enlevez ce mot-clé de la liste. C’est comme si vous négociez un bail de location avenue des Champs Élysées contre les Galeries Lafayette.

    Si au contraire, les premières places sont occupées par des petites entreprises ou petit blog, je le garde.

    L’idée, c’est d’arriver à se classer dans le top 3 de Google pour ce mot clé. Au minima en première page. Gardez à l’esprit que l’ambition doit rester accessible.

    Vérifiez le mot-clé qu’ils ont ciblé et :

    • Ne paniquez pas trop si de gros sites apparaissent dans le SERP. N’oubliez pas de vérifier leur mot-clé principal. Parfois, Google classe leur contenu par défaut, car il n’existe pas d’article plus direct sur le mot-clé recherché.
    • Faites attention aux petits sites. Si un petit site se classe pour un mot-clé différent de celui que vous recherchez, cela vaut probablement la peine d’enquêter également. Il peut en fait être meilleur que votre mot clé actuel et mériter d’être ciblé à la place. De manière générale, ils cibleront une variante du mot-clé plutôt qu’un mot-clé complètement différent.

    Autorité de domaine

    Si vous avez installé l’extension Keyword Everywhere mentionné plus haut, vous allez voir apparaître des informations sous la métadescription.

    Sinon vous pouvez installer l’extension Chrome  MozBar .

    Vous allez regarder un indicateur principal pour juger de la puissance SEO des premiers résultats de Google, et ce, directement depuis Google : l’autorité de domaine (DA).

    L’autorité de domaine est une note globale de la puissance du site qui prend en compte son ancienneté, le nombre de backlinks, le nombre de visites ect.

    C’est le MOZ DA avec une note de 40 /100 que vous pouvez observer dans cet exemple.

    Tout comme le volume, vous allez prendre une décision en fonction de la concurrence sur votre industrie.

    Pour vous donner un ordre d’idée, le DA de Wikipedia est 95, Redacteur 40.

    Si les trois premiers résultats de recherches ont des DA < 20 avec un volume de recherche >100 c’est idéal. Entre 0 et 20, les sites ont une réputation minimale mais en général peut de backlinks, donc c’est accessible.

    C’est assez logique, si vous voyez un site classé en première position avec un DA 0 et qui obtient un trafic de 100 à 150, c’est un indicateur positif de l’opportunité d’obtenir un trafic facile avec un minimum d’effort.

    Format de contenu

    À cette étape, on va aussi jeter un œil au format du contenu que nos concurrents ont réussi à bien positionné.

    Sans aller trop loin, on va pouvoir jauger de l’effort à faire pour se placer en regardant notamment le nombre de mots et le type de contenu.

    Si vous avez installé Surfer SEO, vous allez voir le nombre de mots de la page à côté de l’icône livre.

    Là par exemple, Google a choisi de mettre une liste en premier résultat. On retient donc qu’il aime présenter ces informations dans une structure en liste, on va chercher à faire pareil…en mieux !

    Difficulté du mot-clé

    Les outils de recherche de mot-clés cités précédemment ont des fonctionnalités facilitant l’estimation du degré de difficulté d’un mot-clé.

    Ils vous donnent un score de difficulté, parfois appelé “Difficulté SEO” ou ”SD”.

    Cet indicateur, est une analyse des premiers résultats de recherche qui comprend l’autorité de leur domaine et leur nombre de backlinks.

    Ainsi vous aller pouvoir anticiper l’effort à fournir pour arriver dans les premiers résultats de recherche organique pour un mot-clé donné.

    Plus le score est bas, plus il sera facile de vous positionner. Plus le mot-clé sera concurrencé, plus le nombre de backlinks à obtenir sera élevé.

    Je vous recommande de choisir idéalement des mots clés ayant un score de difficulté entre 0 et 30 et un volume de recherche moyen à élevé.

    Reprenons l’exemple du mot-clé “rédaction web”.

    Ubersuggest m’informe un score de difficulté de 37 pour ce mot, c’est assez élevé et ça sous-entend qu’il va me falloir quelques centaines de liens entrants vers cette page pour dépasser les premiers résultats de recherche.

    N’hésitez pas à regarder les idées de mots-clés SEO associés juste au-dessous, peut-être que vous découvrirez une variation de ce mot-clé qui soit moins concurrentielle, avec un volume de recherche intéressant.

    En l’occurrence, le mot-clé “rédaction web seo” est moins concurrentiel, l’intention est similaire et le volume de recherche parait intéressant, donc je vais plutôt le privilégier.

    À nouveau, si vous commencez votre référencement, il est préférable de se placer sur des mots-clés à un niveau de concurrence modéré et des requêtes longues pour gagner en popularité. Une fois que votre trafic et l’autorité de votre domaine augmentera, vous pourrez aller chercher des mots-clés plus ambitieux.

    Si vous avez plus de 4 thématiques, un bon moyen de prioriser une thématique est de regarder la difficulté des mots-clés SEO. Si une thématique semble trop compétitive par rapport aux autres, laissez-la de côté.

    Organisez vos mots-clés SEO en champs sémantiques

    Maintenant que vous avez vos thématiques et vos mots-clés, vous allez les trier en champs sémantiques.

    Pourquoi ? L’algorithme Google Hummingbird est capable d’évaluer le sujet de votre page en fonction du champ sémantique. 

    On va alors lui montrer à quel point on maitrise notre sujet grâce à l’optimisation du champ lexical.

    Il s’agit de prendre notre mot-clé principal et de trouver les mots clés secondaires qui sont synonymes. En référencement, nous appelons cela les mots-clés LSI (Latent Semantic Indexing).

    Ainsi, pour un même sujet, c’est simplement associer des mots-clés pour optimiser vos chances de classer votre article sur différentes requêtes pertinentes. Trouver les requêtes associées va donc vous faire gagner du temps !

    Par exemple :

    Mot-clé principal : “Rédaction web”

    Mots-clés SEO secondaires : 

    • Rédaction contenu web
    • Rédaction web optimisée seo
    • Longueur article rédaction web
    • Article seo rédaction web
    • Contenu de qualité
    • Techniques de rédaction
    • Stratégie éditoriale
    • Etc…

    Il y a de fortes chances que lors de votre recherche de mots-clés SEO avec Keyword Everywhere, vous avez déjà trouvé des variations de mots-clés LSI que vous pouvez regrouper.

    Vos questions sur votre recherche de mots-clés SEO ?

    Si vous êtes toujours là à la fin de cet article, bravo et merci ! 

    J’espère que vous avez maintenant une liste de mots-clés SEO intéressante pour commencer et une meilleure compréhension du référencement naturel.

    Maintenant, vous allez passer à la rédaction de vos contenus et je vous ai préparé un guide pour écrire un article optimisé SEO. Je vous explique où placer ces mots-clés et comment organiser ce contenu.

    Dites-moi dans les commentaires si ces techniques vous ont été utiles !

    Quelles ont été vos difficultés ? 

    Avez-vous découvert une tendance de marché qui vous a ouvert les yeux ?

    Quel outil de recherche de mots clés avez-vous préféré ?

    Si vous avez préféré toute lire avant de vous lancer, laissez-moi un commentaire et je vous enverrais notre outil de planification pour la recherche de mots-clés SEO.

    Je réponds à vos questions, n’hésitez pas à me parler de votre situation dans les commentaires ci-dessous !

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

    Vous voulez un site web qui boost votre business ?

    Obtenez nos conseils dans votre boite mail ! 

    Retour haut de page